Niederbronn_JBS_fr_Navigation_Haupt PRÄSENTATION Aktivitäten AUFENTHALT Preise Kontakt Anfahrt
Niederbronn_JBS_fr_Navigation_präsentation über un Das Team Der Volksbund Kriegsgräberstätte Niederbronn Archiv und Dauerausstellung Förderverein und Partner

 

 

LE VOLKSBUND DEUTSCHE KRIEGSGRÄBERFÜRSORGE (Service d'Entretien des Sépultures Militaires Allemandes)

Association humanitaire créée en 1919 au sortir de la Première Guerre Mondiale, le Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge s’occupe du recensement, de la préservation et de l’entretien des 840 cimetières militaires allemands dans le monde, dont 220 se trouvent en France où reposent près de 1.200.000 personnes. Le Président d'honneur est le Président de la République Fédérale d'Allemagne.

Son siège est basé à Kassel (Hesse) et son bureau français à Metz. Le travail du Volksbund en France se fonde sur une convention franco-allemande de 1966 (extrait du J.O). 

 

 

LE TRAVAIL DE JEUNESSE AU SESMA

Bien plus qu’une association d’entretien paysager des cimetières, le SESMA a élaboré un projet éducatif propre à destination de la jeunesse qu’il met en œuvre sous différentes formes et dans divers contextes, comme par exemple dans ses propres centres internationaux pour la jeunesse construits à cet effet à proximité immédiate de cimetières militaires allemands. 

Nouer des amitiés nouvelles, découvrir d’autres pays, réfléchir sur la notion de frontière – celles que l’on voit sur les cartes mais aussi celles qui se trouvent dans les esprits -, travailler ensemble et partager de bons moments : c’est ce que recherchent les milliers de jeunes issus de toute l’Europe qui participent aux chantiers de jeunes du SESMA ou qui séjournent dans ses centres internationaux.

Les cimetières remplissent aujourd’hui diverses fonctions: ce sont des lieux de rencontres internationales et d’apprentissage de l’Histoire mais ils restent également des lieux de deuil individuel ou de mémoire collective. Les cimetières militaires peuvent aussi être considérés comme des gardiens de la mémoire représentatifs d’une certaine culture ou comme des lieux touristiques. Ils font l’objet de recherches scientifiques et sont les théâtres de manifestations commémorations nationales ou internationales. Malheureusement, les cimetières militaires sont parfois détournés de leurs fonctions premières par des  groupes extrémistes qui souhaitent y tenir leurs manifestations politiques. C’est pourquoi la sensibilisation aux dangers de visions du monde extrémistes fait partie intégrante du programme pédagogique et de la mission éducative de prévention du SESMA. 

 

 

Les chantiers internationaux de jeunes

Depuis 1953, l'association implique les jeunes dans un programme annuel de rencontres sous la devise "Réconciliation par-delà les tombes". Plus de 600.000 jeunes gens ont participé à ces chantiers d'été depuis leur création. Animés par des bénévoles de l'association, ces projets combinent une participation concrète des jeunes à un chantier du patrimoine, des temps de discussion et de réflexion et un programme de loisirs. Chaque année, ils donnent l'occasion à des milliers de jeunes de vivre une expérience humaine et interculturelle unique pendant leurs vacances, une formation citoyenne en accéléré qui doit également poser la question de la signification actuelle des lieux de mémoire dans nos sociétés.

 

 

Une coopération étroite avec le milieu scolaire

Se sentier concerné, s'engager, prendre position, avoir du recul sur soi-même et les autres, telle est la conception du Volksbund concernant la formation de la personnalité chez les jeunes. En plus de la médiation d'un contexte historique, l'éducation à un vivre-ensemble pacifique est l'un des principaux objectifs de notre engagement aux côtés des écoles depuis plusieurs décennies . Des partenariats étroits se sont d'ailleurs inscrits dans la durée avec de nombreuses écoles. Cette coopération est par ailleurs soutenue par la conférence des ministres de l'éducation (équivalent du Ministère de l'Education Nationale à un niveau fédéral) et par le conseil national des parents d'élèves en Allemagne. 

 

 

Centre de rencontres d'Ysselsteyn (Pays-Bas)

Un réseau international de structures éducatives

En 1993, conscient que la fonction des cimetières évolue, qu'ils deviennent progressivement des lieux historiques, d’apprentissage et de souvenir, et non plus seulement de deuil, le Volksbund décide de la construction d’un premier Centre International de Rencontre à Lommel en Belgique, puis à Niederbronn-les-Bains l’année suivante. Celui d’Ysselstein voit le jour aux Pays-Bas en 1998. Enfin en 2005, le Centre de Rencontre de Golm est inauguré à la frontière germano-polonaise. Leur particularité commune est d'être construits à proximité même d'un cimetière militaire allemand. Des groupes scolaires et associatifs y sont accueillis tout au long de l’année, pour y mener à bien un séjour pédagogique ou professionnel. Par ailleurs, les Centres du Volksbund peuvent être loués en gestion libre pour des évènements privés.